Le Bon Vieux Temps de la Varèze
Le Bon Vieux Temps de la Varèze
Le Bon Vieux Temps de la Varèze
Le Bon Vieux Temps de la Varèze

Catherine de Médicis avec l'Edit de Roussillon.

 

 

                                  Extrait du livre

 

                           "Les Renards d'Assieu"

 

                               de Lucien Bernard

 

                               résidant à Assieu.

Quand Catherine de Médicis passait par Assieu.

 Le séjour de la Cour du Roi de France, en 1564 à Roussillon eut un grand rétentissement dans toute la contrée et mérite que l'on s'y attarde largement.

Ce fut Catherine de Médicis l'instigatrice de ce voyage de la Cour,

qui devait laisser un souvenir impérissable dans notre région.

Elle en avait entretenu le cardinal de Tournon au moment du Colloque de Poissy

en 1561 et le vieux ministre de son mari décédé, le roi Henry II, avait applaudi

à l'idée de faire connaître le jeune roi Charles IX à ses sujets; il avait même obtenu de la reine la promesse qu'elle s'arrêtait en son château de Roussillon en Viennois.

 

Malheureusement, ce voyage fut retardé par la première guerre de religion

qui éclata à ce moment et prit un caractère atroce, surtout dans notre région.

 Après avoir signé la Paix d'Amboise, Catherine de Médicis fit proclamer la majorité du jeune Charles IX: c'était pour elle le seul moyen de régner. Il ne s'agissait que de distraire le jeune roi afin qu'il continuat de laisser tout le pouvoir à sa mère.

 D'où l'nterêt d'un voyage !

 

 Le lundi 24 janvier 1564, la Cour quitta Paris, arriva le 31 janvier à

Fontainebleau, où elle resta jusqu'au 13 mars. Elle fut à Lyon le 11 juin. 

Les Lyonnais fêtèrent leur souverain et les divertissements ne s'arrêtèrent pas. Catherine avait l'intention de prolonger son séjour à Lyon lorsque la peste fit son apparition fin juin. Le départ fut décidé immédiatement en direction de Roussillon, qu'on atteignit huit jours après. Huit jours pour parcourire douze lieues

cela faisait beaucoup, mais on dut louvoyer en évitant la vallée du Rhône et Vienne que ravageait la peste. et passer par un itinéraire plus compliqué : Crémieu, Bérardier, Les Côtes d'Arey, dont le cuisinier de la Cour disait qu'il était

"un petit village pauvre où l'on avait mangé, mais 'aurait pas pu passer la nuit". Pour rejoindre Roussillon, nul n'en doute, il faut passer par Assieu et Vernioz.

Ce fut donc par un des gués qui se trouvaient en amont du pont actuel de la Varèze,

et en suivant le chemin de Vienne à Surieu que la cour pénétra sur  le territoire

 d'Assieu, qu'elle traversa. Seulement, au bas du village, elle tourna sur la droite pour parcourir le communal des Bruyères et s'engager après Bezon sur le chemin des Ramées, en bordure du plateau de Louze pour se rendre à Roussillon.

 

La Cour séjourna au château de Roussillon du 17 juillet au 15 août 1564.

Ce séjour fut marqué par de grandes fêtes et réjouissances en l'honneur du roi et de Catherine de Médicis, notamment une fête des laboureurs, particulièrement réussie. 

Le roi et les ministres qui l'avaient rejoint, travaillèrent à la publication

de plusieurs édits dont l'un est demeuré célèbre ! 

 

 

Le fameux Edit de Rousssillon.

Jusque là, pour le parlement de Grenoble, l'année commençait à Noël,

et pour l'Eglise de Vienne c'était à l'Incarnation, le 25 mars.

Dans la salle du château de Roussillon, qu'on appelle "la salle de l'Edit", fut signé,

parmi d'autres, l'article suivant concernant le début de l'année civile :

 

Article XXXIV : Voulons et ordonnons qu'en tous actes, registres, instruments,    

                        contrats, ordonnances, édicts, lettres tant pattentes que missives et   

                        toute écriture écriture privée, l'année commence doresnavant et soit

                        comptée du premier jour de ce mois de janvier.

 

Cet édit et une partie des autres avaient été faits à Paris en janvier,

mais ils furent publiés seulement à Roussillon,

le neufvième jour d'août de l'an de grâce mil cinq cent soixante quatre.

Tous en tenue en 2002

LES INFOS A NE PAS MANQUER :

 

2017

 

le Jeudi 02 Novembre : Réunion 

 

Ordre du jour

- Repas bénévole du 19 Novembre 

- Matinée moules frites 10 Décembre

 

 

Le Bon Vieux Temps

de la Vareze
MAIRIE

23 montée de la mairie

38150 VERNIOZ

 

contact

notre sponsor
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Bon Vieux Temps de la Vareze / Mentions légales / contact